L'histoire de la chapelle

La Chapelle du Drennec fût construite en 1878 suite au legs, par la marquise Marie-Thérèse de Kermel, d'une portion de terrain, pour servir à la reconstruction d'une ancienne chapelle du XVIe siècle qui se trouvait alors à quelques mètres au nord du site actuel. 

Réalisée par l´entrepreneur Jean-Louis Le Naour à partir des plans de l´architecte diocésain Joseph Bigot, la chapelle initialement rectangle, est agrandie en forme d'équerre permettant d'ouvrir un deuxième porche sur la façade ouest.

 Sur le placître se trouve également une fontaine de dévotion du XVIe siècle, classée au Monument historique, sur laquelle on peut admirer une piéta de granit offerte et placée dans la niche par Mr LeNaour, heureux d’avoir obtenu en 1878 le marché de la construction de la chapelle. 

La chapelle et son site accueillent depuis toujours de nombreux événements traditionnels. 

Le 8 juillet 1982, un orage éclate sur la Cornouaille. Il décapite le clocher et incendie la chapelle. Grâce à la forte prise de conscience de quelques-uns et au labeur persévérant d’une équipe entêtée et animée d’un sens aigu de la valeur du patrimoine, le Drennec renait de ses cendres. Ainsi voit le jour l’association qui, aujourd'hui encore, continue de faire vivre ce lieu emblématique.


     Photo : La chapelle vers 1900 - Collections musée Bretagne